Catégorie

Archive pour la catégorie « ARTICLES »

Fête de la Création et des Métiers d’Art au Château de Saint Jean de Beauregard 12 13 et 14 juin 2015

( ARTICLES )

Fête de la Création et des Métiers d’Art au Château de Saint Jean de Beauregard 12 13 et 14 juin 2015

Saint Jean de Beauregard

 

Rendez-vous avec des Créateurs d’exception
En Essonne à 30 mn au sud de Paris N118 ou A10 sortie les Ulis

Tél.  01 60 12 00 01

Du vendredi 12 juin de 14H à 19H  -  samedi 13 et dimanche 14 juin de 10H à 19H.

Tarifs : normal 9 €, réduit 7 €, gratuit moins de 12 ans

Restauration possible sur place

Parking gratuit

 

Paris Région Comité Régional du Tourisme
Artcurial
Ateliers d’Art de France
Campagne Décoration
Chambres de Métiers et de l’Artisanat Essonne



L’Art Renaissance sera présent sur ces 3 Salons

( ARTICLES )
Déco et Création D'art du 10 au 12 octobre 2014

    Déco et Création D’art
du 10 au 12 octobre 2014

Louvre - Carrousel du 06 au 09 novembre 2014

Louvre – Carrousel
du 06 au 09 novembre 2014

du 03 au 07 Décembre 2014

du 03 au 07 Décembre 2014



Double rideaux réalisé avec un tissu de créateur

( ARTICLES )

L’atelier L’Art Renaissance a réalisé une paire de rideaux, plis plats fait mains, doublée avec une satinette :

Décor de la fenêtre
Album : Décor de la fenêtre
Double rideaux à plis plats, doublé par une satinette blanche Tissu de la réalisatrice Sabine Röhse. Vous trouverez sur son site de très belles créations : http://www.architonic.com/fr/pmpro/tissus-d-interieur-sabine-roehse/3210020/3103326/2/2/1
6 images
Voir l'album

 

Retrouvé les créations de l’artiste Sabine Röhse sur son site :

http://www.architonic.com/fr/pmpro/tissus-d-interieur-sabine-roehse/3210020/3103326/2/2/1

 



Les stores

 

Les stores dans Les Stores dscn39221-244x300

stores bateau

Le store bateau

Le store bateau est un élément très décoratif dans une pièce et une bonne alternative aux rideaux mais en association avec ces derniers, il peut apporter une touche raffinée à votre décor.
Store en tissu (il peut se laver en machine sauf pour certain tissu d’éditeurs).
Moins cher que les rideaux, le store bateau est pratique et décoratif :

  • il s’ouvre et se ferme facilement au moyen d’un cordon, une chaînette ou un petit moteur électrique.
  • le  fait qu’il soit en tissu permet de suivre les tendances de la mode
  • sa forme classique s’adapte à toutes vos pièces

Le choix du tissu permet de filtrer la lumière mais élimine l’éblouissement : la pièce est douce et tamisée, en cas de forte chaleur il protège de la chaleur.

Le store bateau est le store le plus apprécier en France mais aussi en Europe.

 Le store vénitien

Très simple, le store vénitien est composé de lames horizontales, commande par chaînette, câble ou moteur électrique qui permet de le monte ou de l’abaisser et à l’aide d’une tige qui permet de changer l’orientation des lames. Le frein au bloquant permet d’arrêter le store à n’importe quelle hauteur. La pose se fait sur le mur ou le plafond.

Différents matériaux :

Les lames sont dans différentes largeurs : de 16 à 50 mm ; les matériaux : bois, pvc, aluminium (sauf tissu) avec un grand choix de coloris.

Vous obtenez une très bonne protection solaire :
Position fermée ou  baissée, il ne laisse pas passer la lumière et clos totalement la pièce
Position baissée et ouverte, la lumière est tamisée.

Le store enrouleur

Comme son nom l’indique et contrairement au autre store celui ci fonctionne par enroulement

rouleau automatique ou à chaînette autour duquel le store s’enroule vers l’intérieur ou extérieur
il est généralement équipé d’un frein pour pouvoir bloquer le store en différentes hauteurs
il est simple à utiliser et à poser (au plafond, en façade et même sur l’ouvrant de la fenêtre)
le tablier existe dans de nombreux matériaux, tissu, bois, tissu occultant ou technique et aussi PVC

le store enrouleur se veut protecteur du solaire, de la luminosité, de l’isolation thermique. Il faudra choisir son tissu à son besoins. Le store se veut également déco suivant le choix du matériaux mais occultera la lumière par le choix d’un tissu technique

Le store japonais ou parois japonaise

Choix idéal pour les baies vitrées
Les stores japonais sont des panneaux coulissants qui glissent les uns derrières les autres. C’est la solution la plus tendance pour votre déco pour les grandes baies vitrées, pour séparer des pièces ou des espaces ou éventuellement dans votre dressing en remplacement de portes  coulissantes.
Ils offrent un choix vaste de part
de nombreuses matières et coloris et bien sûr  il aura un rôle de protection visuelle ou solaire suivant l’effet désiré.

Maintenant que vous savez tout sur les stores, faites votre choix et contactez nous au  06 43 29 23 44 ou par mail : lartrenaissance@orange.fr



Un peu d’info

Les fibres naturelles

Les fibres naturelles sont des substances filamenteuses issues de végétaux et d’animaux susceptibles d’être filées pour fabriquer des fils et des cordes. Elles sont tricotées, tressées ou tissées pour réaliser des textiles essentiels à notre société.
A l’instar de l’agriculture, les textiles jouent en effet un rôle primordial dans notre société depuis les débuts de la civilisation. Des fragments de coton datant de 5 000 ans avant Jésus-Christ ont été retrouvés lors de fouilles au Pakistan et au Mexique. Selon la tradition chinoise, l’histoire de la soie a débuté au 27ème siècle avant notre ère. L’étoffe la plus ancienne, fut découverte 1500 ans avant la naissance du Christ au Danemark et le tapis le plus vieux fût retrouvé 500 ans avant notre ère en Sibérie. Quant au jute et à la bourre de coco ils sont cultivés depuis l’Antiquité.
Si la technicité des textiles a beaucoup gagnée depuis, leurs fonctions n’ont guère évolué, la plupart des fibres naturelles servent encore à fabriquer des vêtements, des revêtements isolants et des tissus de décoration intérieur. Les textiles traditionnels sont de nos jours utilisés dans l’industrie pour la fabrication de géo-textiles, agro-textiles, matériaux composites, et également pour des implants médicaux.

les principales fibres :

Fibres animales

Soie : fibre produite par la chenille (ver à soie) d’un papillon du genre Bombyx pour la confection de son coton, et schappe (déchets des opérations de battage et de purgeage pratiquées sur les cocons au cours de leur dévidage). depuis la Chine ancienne, époque à laquelle son usage était réservé uniquement à la royauté. La soie est la reine des fibres.

Laine : fibre obtenue par la tonte des moutons, par extension, peut désigner celle obtenue à partir de la tonte ou de l’épilation des certaines espèces animaux telles que alpaga (voisin du lama), mohair et cachemire (espèces de chèvres), angora (races de chèvres ou de lapins). En raison de son approvisionnement limité et de ses qualités exceptionnelles, la laine est une des fibres les plus prisées au monde.

tussah ou  soie sauvage : fibre obtenue par les vers à soie sauvages

Fibres végétales

lin : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tempérée, du genre Linus appartenant à la famille des Linacées.Cette fibre est réputée pour sa solidité. Ce fut l’une des premières à être récoltée, filée et tissée pour la confection de textiles.

Chanvre : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée également en zone tempérée. Elle appartient à la famille des Cannabinacées. De nouveaux procédés de récolte du chanvre permettent aujourd’hui d’atteindre des rendements céréaliers et les derniers progrès réalisés dans la cotonisation de la fibre pourraient permettre de commercialiser des vêtements de qualité supérieure.

chanvre de Manille : fibre produite par l’abaca, un bananier de la famille des Musacées.

Coton : fibre extraite des fruits des cotonniers, plantes cultivées en zone subtropicale à tropicale, du genre Gossypium appartenant à la famille des Malvaceae. Constitué de cellulose, cette fibre est la plus utilisée au monde et demeure le roi incontesté de l’industrie textile mondiale.

Jute : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tropicale, du genre Corchorus appartenant à la famille des Tiliacées.

Ramie : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone subtropicale à tropicale du genre Boehmeria appartenant à la famille des Urticacées. Elle donne une fibre blanche à l’aspect soyeux et très résistante dont le pouvoir absorbant et la densité rappellent ceux du lin.

Raphia: fibre extraite des feuilles d’un palmier originaire de Madagascar du genre Raphia appartenant à la famille des Aécacées.

Genêt : fibre extraite du genêt d’Espagne ou spartier à tiges de jonc. Les Romains et les Carthaginois employant déjà ces fibres pour la confection des voiles de navires, tout récemment encore, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les services de sécurité des mines utilisaient le caractère antistatique de la fibre de genêt pour la réalisation de tapis transporteurs de chardon : en effet la moindre étincelle pouvait provoquer une explosion meurtrière liée à l’inflammation du poussier.

Sisal : est une plante de la famille des Agavaceae, originaire de l’est du Mexique. C’est aussi le nom de la fibre extraite des feuilles de cette plante, très résistante elle sert à la fabrication de cordage, de tissus grossiers et de tapis. Mais, elle a été longtemps impropre à la fabrication de vêtements et de tapisserie, et se substitue à l’amiante, à la fibre de verre dans un grand nombre de matériaux composites.

Coco : fibres courtes et brutes qui entourent la noix de coco servent à fabriquer cordages, matelas, brosses, géotextiles, sièges traditionnels, sièges automobiles.

Abaca : servait autrefois à fabriquer les cordes pour les amarres des bateaux. Il fait aujourd’hui une percée dans l’industrie automobile.

 

 

 

 

 



Notre activité

Retrouvez nous sur
http://www.tapissier-tapissiere.com

Nous sommes tous les deux passionnés par les meubles, les objets… Nous avons un goût prononcé pour tout ce qui touche l’artisanat, le travail fait avec amour et coeur.

Notre passion nous a amenée vers une formation diplômant :
Chantal, tapissière d’ameublement-couture-décor, diplômée et formée à l’École Grégoire Ferrandi. En mettant à profit les compétences acquises au service d’ateliers parisiens, Chantal a ainsi réalisé pour des grands palaces parisiens, tel que le Ritz, le Balzac ou encore le Bristol, des doubles-rideaux, des dessus de lit, des parements de sommiers et des chemins de lit.
Dominique, tapissier garnisseur, titre obtenu à l’AFPA de Chartres.                                                   

Nous restaurons et redonnons à votre mobilier une nouvelle vie en y apportant votre note personnelle. Nous habillons et égayons vos intérieurs et extérieurs en sollicitant votre sensibilité. Découvrez, voyagez, jouez avec les matières et les couleurs, votre demeure vous en sera reconnaissante.
Nous vous apportons conseils et fournitures pour toute la décoration de vos espaces et lieux de vie.
Nous vous aidons dans le choix des tissus et des couleurs.

Vous avez des projets, quelques hésitations, nous vous aidons à concrétiser vos idées ou nous développerons ensemble vos décors.
Dans le cadre de notre activité de tapissier-décorateur, nous vous proposons la confection sur mesure :

  • Rideaux, stores, dessus de lit, housses, coussins                    

  • Réfection de sièges de style ou contemporain

Nous sommes à votre disposition pour l’étude et un devis gratuit de votre projet. Laissez nous un message avec vos coordonnées sur  lartrenaissance@orange.fr ou appelez nous au 06 43 29 23 44.

Coussins en lin

mai2011017.jpg  mai2011018.jpg  mai2011014.jpg mai2011021.jpg

Le Lin est le plus vieux textile du monde

Fibre naturelle, le lin est le champion des textiles et constitue la fibre la plus respectueuse de l’environnement tant au niveau de sa culture que sa transformation.

Textile naturel, confortable :
L’air est emprisonné par les fibres du lin, ce qui en fait un isolant naturel. L’été, il est très agréable à porter, il apporte de la fraîcheur de façon naturelle ! Absorbant jusqu’à 20 % de l’humidité, il est utilisé dans les pays chauds, où il était signe de statut social. En demi-saison, le lin est de plus en plus présent dans les collections de prêt-à-porter.
L’hiver, il est aussi très confortable de porter du lin du fait de son pouvoir isolant, mais il est encore très peu utilisé.

Textile naturel, anallergique :
Le lin favorise le bien-être thermique de l’organisme. Il régule plus rapidement les écarts de température et donc ne provoque pas d’irritations (à la différence des textiles synthétiques).
Il a été prouvé que des médications effectuées à l’aide de tissu de lin accélèrent la guérison de certaines maladies de peau.

Textile naturel et noble :
Très résistant, le lin dure longtemps sans se déformer, sans pelucher. C’est le seul tissu qui est de plus en plus beau et souple au fils des lavages. Depuis toujours, le lin est symbole d’élégance et de distinction. En se froissant il ne perd pas cette caractéristique qui lui donne de la classe. Les grands couturiers apprécient le lin et lui réservent toujours une bonne place dans leurs collections. D’autant que le lin prenant très bien la teinture, cela laisse toute la place à la création.

Coussins fantaisies

derniresphotos010.jpg derniresphotos015.jpg derniresphotos009.jpg

Coussins : lune, repose tête, étoile

 



La Décoration

( ARTICLES )

La décoration, c’est l’art d’enrichir son univers qu’il soit personnel ou public, dans une maison, un appartement, un loft, un magasin, un cabinet médical, un hôpital, en extérieur, dans un jardin, un parc…………

Depuis que l’homme est homme la recherche de la création parfaite est ancrée en lui. Il n’a de cesse de créer d’innover de concevoir. La décoration est une conséquence de cette expression. Nous sommes intarissables sur ce sujet. La décoration, c’est une manière de vivre, qui n’est absolument pas rigide. Il n’y a pas de styles, ni de codes mais des formes, des couleurs, des matières, des textiles, des motifs, des objets que chacun peut s’approprier, placer, bouger dans un intérieur clos ou ouvert. L’éclectisme serait l’élégance d’aujourd’hui.

A ce jour, en France, 73 % des femmes décorent leur intérieur. Cela démontre l’importance du phénomène et, selon les estimations, le marché de la décoration d’intérieur représente 5,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en France.

La crise actuelle n’entache pas particulièrement le désir de décoration au contraire nous avons tendance à créer un cocon autour de soi dans un désir de protection tout en recherchant à réduire le coût. Le relooking intérieur c’est énormément développer entraînant ainsi l’envie de rénover, de détourner les objets qui étaient jadis entreposer dans les greniers ou mis au rebut. Cette conjoncture négative favorise certains secteurs d’activité, car le mélange des styles, le détournement et le décalage des genres sont entrés chez les gens pour échapper au quotidien triste et dépriment.

De nos jours, l’art de la décoration a été repris par chacun d’entre nous, en inventant, réinventant et réalisant son intérieur et ce n’est plus qu’une affaire de prix car là aussi le budget est très variable. Le poste ameublement décoration représente que 2,4 % de la consommation des ménages mais reste une dépense plaisir pour 55 % des français ? Chaque ménage dépense environ 354 euros dont 200 euros pour la seule décoration, et en 2008, 82 % des français avaient encore des projets de décoration.

Les maîtres d’œuvres correspondent à une pyramide, de l’architecte d’intérieur, au décorateur d’intérieur qui vous dirige vers le commerce du meuble, du luminaire, des revêtements de sol, au tapissier, au peintre qui se servent d’une multitude de produits : le bois, la peinture, le tissu. On retrouve des chaînes de magasin dédiés à la décoration proposant un choix de produits qui est souvent renouvelé soit en raison des saisons mais aussi d’influence régionale ou ethnique.

La presse est aussi omniprésente et influence, développe l’envie de décoration, de rénovation de son intérieur mais aussi depuis quelques années l’extérieur. Le jardin est une pièce à part entière qui est encadré par une kyrielle de métiers.

L’évolution du secteur passera par de nouveaux phénomènes, concepts tel que le fengshui, le métier d’atmosphériste, le vintage….

Mais la décoration peut-être conçue seul ou avec des professionnels et, quelque soit le chemin recherché et suivi, les professionnels de la décoration seront sollicités. Une personne désireuse d’améliorer son intérieur ira immanquablement dans un des nombreux concepts dédié, et le réseau est présent pour assouvir cet engouement. C’est un carnet d’adresses évolutif qui fait intervenir plusieurs boutiques, show-room, expositions. Le client a un choix diversifié, lequel permettra à chacun de ces experts de venir s’inscrire chez lui de manière indélébile. Mais la clientèle est de plus en plus initiée et il est judicieux aujourd’hui d’être intègre afin de vendre un bien ou un service de qualité qui s’écrira de manière durable.

La France est toujours novatrice dans le domaine de l’art et son rayonnement est essentiel à notre commerce intérieur comme extérieur car elle propose des services et des produits de qualité.

Je pense que dans tout être humain à une étincelle artistique en gestation.



Tapissier garnisseur – Tapissière en ameublement

On a souvent tendance à confondre les noms de métiers dans la corporation de la Tapisserie d’ameublement.
Il serait temps de préciser les différentes fonctions et complémentarité de chacun.

La corporation des tapissiers existe depuis plus de 500 ans (Renaissance, Louis XIII). A l’origine, il groupait plusieurs branches  en un corps de marchands tapissiers. Ce groupement comprenait des fabricants de tapisseries, de draps, de coutils, d’étoffes diverses et des tapissiers courtepointiers (marchands de toutes sortes de meubles de garniture, lits, sièges, tentes, etc). Toutes ces corporations sont devenues indépendantes et très éloignées de la profession de tapissier de notre époque.

De nos jours, six professions se partagent la même appellation de tapissier :

  • le tapissier exécute les tapisseries de basse et de haute lice (tapisserie dite des Gobelins)
  • le tapissier  garnit les carcasses de sièges, et des lits
  • le tapissier peintre pose le papier peint aux murs
  • le tapissier villier installe les tringles et pose rideaux, tapis, tenture murale, etc
  • le tapissier litier s’occupe de tout ce qui concerne la literie, la fabrication des sommiers, des matelas.
  • la tapissière confectionne tout ce qui concerne le décor du lit, de la table et de la fenêtre.