Un peu d’info

Posté le 15 juin 2010

Les fibres naturelles

Les fibres naturelles sont des substances filamenteuses issues de végétaux et d’animaux susceptibles d’être filées pour fabriquer des fils et des cordes. Elles sont tricotées, tressées ou tissées pour réaliser des textiles essentiels à notre société.
A l’instar de l’agriculture, les textiles jouent en effet un rôle primordial dans notre société depuis les débuts de la civilisation. Des fragments de coton datant de 5 000 ans avant Jésus-Christ ont été retrouvés lors de fouilles au Pakistan et au Mexique. Selon la tradition chinoise, l’histoire de la soie a débuté au 27ème siècle avant notre ère. L’étoffe la plus ancienne, fut découverte 1500 ans avant la naissance du Christ au Danemark et le tapis le plus vieux fût retrouvé 500 ans avant notre ère en Sibérie. Quant au jute et à la bourre de coco ils sont cultivés depuis l’Antiquité.
Si la technicité des textiles a beaucoup gagnée depuis, leurs fonctions n’ont guère évolué, la plupart des fibres naturelles servent encore à fabriquer des vêtements, des revêtements isolants et des tissus de décoration intérieur. Les textiles traditionnels sont de nos jours utilisés dans l’industrie pour la fabrication de géo-textiles, agro-textiles, matériaux composites, et également pour des implants médicaux.

les principales fibres :

Fibres animales

Soie : fibre produite par la chenille (ver à soie) d’un papillon du genre Bombyx pour la confection de son coton, et schappe (déchets des opérations de battage et de purgeage pratiquées sur les cocons au cours de leur dévidage). depuis la Chine ancienne, époque à laquelle son usage était réservé uniquement à la royauté. La soie est la reine des fibres.

Laine : fibre obtenue par la tonte des moutons, par extension, peut désigner celle obtenue à partir de la tonte ou de l’épilation des certaines espèces animaux telles que alpaga (voisin du lama), mohair et cachemire (espèces de chèvres), angora (races de chèvres ou de lapins). En raison de son approvisionnement limité et de ses qualités exceptionnelles, la laine est une des fibres les plus prisées au monde.

tussah ou  soie sauvage : fibre obtenue par les vers à soie sauvages

Fibres végétales

lin : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tempérée, du genre Linus appartenant à la famille des Linacées.Cette fibre est réputée pour sa solidité. Ce fut l’une des premières à être récoltée, filée et tissée pour la confection de textiles.

Chanvre : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée également en zone tempérée. Elle appartient à la famille des Cannabinacées. De nouveaux procédés de récolte du chanvre permettent aujourd’hui d’atteindre des rendements céréaliers et les derniers progrès réalisés dans la cotonisation de la fibre pourraient permettre de commercialiser des vêtements de qualité supérieure.

chanvre de Manille : fibre produite par l’abaca, un bananier de la famille des Musacées.

Coton : fibre extraite des fruits des cotonniers, plantes cultivées en zone subtropicale à tropicale, du genre Gossypium appartenant à la famille des Malvaceae. Constitué de cellulose, cette fibre est la plus utilisée au monde et demeure le roi incontesté de l’industrie textile mondiale.

Jute : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tropicale, du genre Corchorus appartenant à la famille des Tiliacées.

Ramie : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone subtropicale à tropicale du genre Boehmeria appartenant à la famille des Urticacées. Elle donne une fibre blanche à l’aspect soyeux et très résistante dont le pouvoir absorbant et la densité rappellent ceux du lin.

Raphia: fibre extraite des feuilles d’un palmier originaire de Madagascar du genre Raphia appartenant à la famille des Aécacées.

Genêt : fibre extraite du genêt d’Espagne ou spartier à tiges de jonc. Les Romains et les Carthaginois employant déjà ces fibres pour la confection des voiles de navires, tout récemment encore, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les services de sécurité des mines utilisaient le caractère antistatique de la fibre de genêt pour la réalisation de tapis transporteurs de chardon : en effet la moindre étincelle pouvait provoquer une explosion meurtrière liée à l’inflammation du poussier.

Sisal : est une plante de la famille des Agavaceae, originaire de l’est du Mexique. C’est aussi le nom de la fibre extraite des feuilles de cette plante, très résistante elle sert à la fabrication de cordage, de tissus grossiers et de tapis. Mais, elle a été longtemps impropre à la fabrication de vêtements et de tapisserie, et se substitue à l’amiante, à la fibre de verre dans un grand nombre de matériaux composites.

Coco : fibres courtes et brutes qui entourent la noix de coco servent à fabriquer cordages, matelas, brosses, géotextiles, sièges traditionnels, sièges automobiles.

Abaca : servait autrefois à fabriquer les cordes pour les amarres des bateaux. Il fait aujourd’hui une percée dans l’industrie automobile.