Tapissier garnisseur – Tapissière en ameublement

Posté le 22 septembre 2009

On a souvent tendance à confondre les noms de métiers dans la corporation de la Tapisserie d’ameublement.
Il serait temps de préciser les différentes fonctions et complémentarité de chacun.

La corporation des tapissiers existe depuis plus de 500 ans (Renaissance, Louis XIII). A l’origine, il groupait plusieurs branches  en un corps de marchands tapissiers. Ce groupement comprenait des fabricants de tapisseries, de draps, de coutils, d’étoffes diverses et des tapissiers courtepointiers (marchands de toutes sortes de meubles de garniture, lits, sièges, tentes, etc). Toutes ces corporations sont devenues indépendantes et très éloignées de la profession de tapissier de notre époque.

De nos jours, six professions se partagent la même appellation de tapissier :

  • le tapissier exécute les tapisseries de basse et de haute lice (tapisserie dite des Gobelins)
  • le tapissier  garnit les carcasses de sièges, et des lits
  • le tapissier peintre pose le papier peint aux murs
  • le tapissier villier installe les tringles et pose rideaux, tapis, tenture murale, etc
  • le tapissier litier s’occupe de tout ce qui concerne la literie, la fabrication des sommiers, des matelas.
  • la tapissière confectionne tout ce qui concerne le décor du lit, de la table et de la fenêtre.